NOUVELLES
06/05/2013 11:43 EDT | Actualisé 06/07/2013 05:12 EDT

Une entente intervient entre la Sépaq et le syndicat de ses 2000 employés

MONTRÉAL - Bonne nouvelle à l'approche de la saison de camping et de plein air: une entente de principe est intervenue entre la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) et le syndicat représentant ses quelque 2000 employés.

Ceux-ci s'étaient prononcés ce printemps à 88 pour cent en faveur d'un arrêt de travail à être déclenché au moment jugé opportun.

Ces employés, surtout des jeunes, sont embauchés sur une base saisonnière pour les activités dans les 22 parcs nationaux, les 16 réserves fauniques et plusieurs autres sites touristiques et de plein air de la province.

Leur convention collective était échue depuis le 31 décembre dernier.

Les salaires, le régime d'assurance collective et les horaires étaient au coeur du litige.

Déjà, les syndiqués membres du Syndicat de la fonction publique du Québec avaient amorcé des moyens de pression légers, notamment le port de t-shirts et de macarons.

Ils se prononceront sur l'entente de principe au cours des prochaines semaines.

PLUS:pc