NOUVELLES
06/05/2013 06:01 EDT | Actualisé 06/07/2013 05:12 EDT

La Colombie a demandé au FMI une extension de son crédit de précaution

La Colombie a demandé au FMI de renouveler le crédit de précaution qui lui avait été accordé en mai 2011 afin de faire face aux chocs extérieurs, a indiqué lundi la directrice générale adjointe du Fonds, Nemat Shafik.

Dans un communiqué, la dirigeante "salue" le souhait du pays de prolonger cette ligne de crédit et assure qu'elle soumettra "rapidement" la demande des autorités au conseil d'administration du Fonds, qui représente ses 188 Etats-membres.

En mai 2011, le FMI avait accordé au pays une aide de 6,2 milliards de dollars sur deux ans sous la forme d'une ligne de crédit modulable (LCM), un mécanisme offrant aux pays considérés comme bien gérés d'utiliser ces fonds à tout moment en cas de coup dur.

"La Colombie continue de mener de solides politiques économiques. (...) Mais les risques de détérioration restent importants, notamment en raison de facteurs externes" tels qu'une brusque dégradation de la conjoncture internationale, indique Mme Shafik, qui ne précise pas le montant de la future ligne de crédit.

En 2012, la Colombie a connu une croissance économique de 4%, un ralentissement par rapport aux 6,6% enregistrés en 2011.

jt/soe/bdx

PLUS:afp