NOUVELLES
06/05/2013 09:24 EDT | Actualisé 06/07/2013 05:12 EDT

Attentat au marathon de Boston: personne ne veut de la dépouille de Tamerlan Tsarnaev

AP

WORCESTER, États-Unis - Une juge américaine a accepté lundi de libérer un ami de Dzhokhar Tsarnaev, un des hommes soupçonnés d'avoir perpétré les attentats au marathon de Boston, pendant qu'il attend son procès pour avoir prétendument menti à des enquêteurs fédéraux qui se penchaient sur l'affaire.

Robel Phillipos a été accusé la semaine dernière d'avoir menti aux enquêteurs au sujet de sa visite à la chambre de dortoir de Tsarnaev le 18 avril, trois jours après les explosions.

S'il est reconnu coupable, l'étudiant à l'Université du Massachusetts à Dartmouth fait face à un maximum de huit ans de détention.

Les procureurs avaient initialement demandé que Phillipos soit détenu en attente de son procès, mais les deux parties se sont mises d'accord lundi et ont donné leur accord à une libération contre une caution de 100 000 $, à condition qu'il reste chez lui et qu'il porte un bracelet de surveillance électronique.

La juge Marianne Bowler a acquiescé à la demande, avertissant Phillipos qu'il ne pouvait quitter la maison que pour rencontrer ses avocats ou des urgences.

Son avocat de la défense, Derege Demissi, s'est dit confiant que son client pourrait prouver son innocence.

Une autre avocate de la défense, Susan Church, a décrit son client comme un élève modèle qui avait beaucoup d'amis et beaucoup d'appuis. Au moins 50 membres de sa famille et amis ont assisté à l'audience.

Mme Chruch a souligné que Phillipos n'était pas accusé d'avoir aidé Tsarnaev et son frère aîné à perpétrer l'attentat, et qu'il ne savait en aucun temps que le marathon avait été attaqué. Il n'était pas clair à quel moment il serait libéré.

Par ailleurs, le directeur funéraire qui n'arrive pas à trouver de cimetière où enterrer la dépouille de Tamerlan Tsarnaev — le grand frère de Dzohkhar — compte maintenant s'adresser à la ville où habitait le jeune homme.

Tsarnaev et son frère Dzhokhar sont soupçonnés d'avoir perpétré l'attentat à la bombe du marathon de Boston, qui a fait trois morts et plus de 260 blessés.

Le directeur de funérailles Peter Stefan dit avoir été incapable de trouver un cimetière du Massachusetts prêt à accueillir le corps de Tsarnaev. Il compte maintenant se tourner vers la ville de Cambridge, où vivait le jeune homme. M. Stefan a l'intention de s'adresser aux dirigeants de l'État si cette démarche échoue.

Un responsable de la ville de Cambridge a publié dimanche un communiqué dans lequel il exhorte M. Stefan et les proches de Tsarnaev à ne pas demander à ce qu'il soit enterré au cimetière municipal.

Une poignée de manifestants se sont rassemblés dimanche devant le funérarium de M. Stefan pour exiger que Tsarnaev soit inhumé ailleurs qu'en sol américain.

M. Stefan a ajouté qu'il était à la recherche d'un cimetière à l'extérieur du Massachusetts pour prendre la dépouille et qu'il ne croyait pas que la Russie prendrait le corps.

Le gouverneur de l'État, Deval Patrick, a déclaré lundi que l'enjeu de quoi faire avec le corps était une «question familiale» qui ne devrait pas être décidée par le gouvernement fédéral ou de l'État. Il a fait valoir que la famille avait «des solution de rechange» et il espérait qu'elle prendrait une décision sous peu.

Il a refusé de dire s'il croyait qu'il serait approprié d'enterrer le corps au Massachusetts.

Les frères Tsarnaev sont accusés d'avoir perpétré les attentats du marathon de Boston qui ont fait trois morts et plus de 260 blessés.

Dzhokhar Tsarnaev a été capturé et est toujours dans un hôpital de prison. Il a été accusé d'avoir utilisé une arme de destruction massive pour tuer et pourrait être condamné à la peine de mort s'il est reconnu coupable.

INOLTRE SU HUFFPOST

Principaux attentats terroristes aux États-Unis