NOUVELLES

Zupancic au sommet de son art

05/05/2013 05:05 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

La judoka canadienne Kelita Zupancic a non seulement décroché la médaille d'or dimanche au Grand chelem de Baku, en Azerbaïdjan, mais elle a aussi grimpé au 1er rang mondial.

Zupancic, 3e au monde dans la catégorie des moins de 70 kg avant cette compétition, a remporté ses trois combats repartir avec l'or.

Elle a commencé sa journée avec une victoire sur l'Allemande Barbara Bandel (62e). En demi-finale, la Suisse Juliane Robra (24e) s'est avouée vaincue devant l'Ontarienne.

En finale, elle s'est montrée expéditive contre l'Allemande Laura Vargas Koch (6e), qu'elle a défaite par ippon à 1 min 36 s

« Je me sentais bien quand je me suis levée et ça s'est reflété sur le tatami, a indiqué Zupancic. J'ai continué de faire ce que je fais depuis le début de l'année et ce fut payant. »

Ce triomphe a propulsé l'Ontarienne au sommet du classement mondial dans sa catégorie.

« C'est vraiment une belle sensation d'être première, c'est incroyable, a lancé la judoka. J'ai travaillé fort pour atteindre ce niveau et je vais tenter d'y demeurer. Je ne sentirai pas de pression particulière, je vais conserver la formule qui fonctionne. »

Le bronze à Roberge

Dans la catégorie des moins de 78 kg, Catherine Roberge (7e) et Amy Cotton (8e) ont toutes les deux combattu pour l'obtention d'une médaille de bronze. Roberge a été la seule à sortir victorieuse de son duel pour monter sur la troisième marche du podium.

Roberge a battu la Russe Alena Kachorovskaya (65e). Cotton a quant à elle baissé pavillon devant la Croate Ivana Maranic (37e).

Du côté des hommes, la journée du médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Londres, Antoine Valois-Fortier (81 kg), a été de courte durée. Classé 4e mondial, le Québécois s'est incliné dès son premier combat devant le favori local Rustam Alimli qui pointe au 167e échelon.

PLUS:rc