NOUVELLES

USA: le milliardaire Warren Buffett optimiste sur l'économie et les marchés

05/05/2013 02:10 EDT | Actualisé 05/07/2013 05:12 EDT

Le milliardaire américain Warren Buffett a estimé dimanche que l'économie américaine évoluait dans la bonne direction, se félicitant des politiques monétaire et budgétaire mises en oeuvre sous les administrations Bush et Obama.

M. Buffett, 82 ans, surnommé "le sage d'Omaha" --du nom de sa ville natale--, s'est également déclaré optimiste sur la bonne tenue des marchés américains, qui se sont envolés vendredi pour clôturer à des niveaux record après l'annonce d'une baisse du chômage à 7,5% en avril et un nombre de créations d'emploi plus élevé qu'attendu.

"Les titres ne semblent pas surévalués et ils me paraissent certainement plus attrayants que les investissements à rendement fixe", a-t-il dit dans une interview à la chaîne de télévision ABC.

Le PDG de la holding Berkshire Hathaway, qui compte 76 entreprises, a expliqué que l'économie connaissait une amélioration graduelle depuis quatre ans et qu'il faudrait du temps avant que la croissance ne s'accélère.

Mais, a-t-il jugé, les stimulations monétaires et budgétaires mises en oeuvre à la fin de la présidence de George W. Bush et durant celle de Barack Obama ont été les bonnes choses à faire pour contrer la crise économique de 2008.

"Rien n'est parfait, mais nous étions confrontés à d'énormes problèmes en 2008 et notre pays s'en sort raisonnablement bien", ajoute-t-il.

"La reprise économique est beaucoup plus lente que le public ne le souhaiterait mais la situation était nettement plus difficile que ce que nous avions vu jusqu'alors", a poursuivi l'investisseur, regrettant la confrontation politique de plus en plus partisane à Washington.

"C'est difficile de regarder ce qui se passe à Washington" alors que le ton des discours "est de plus en plus partisan", a regretté M. Buffett.

Il s'est aussi déclaré en faveur d'une réforme de l'immigration qui donnerait la chance aux étudiants étrangers de devenir citoyen américain et répété que les Etats-Unis bénéficieraient beaucoup de changements structurels qui ne relégueraient plus les femmes à une portion congrue de l'economie.

nss-js/mdm

PLUS:afp