NOUVELLES
05/05/2013 11:16 EDT | Actualisé 05/07/2013 05:12 EDT

« Un manque total de classe » - Therrien

OTTAWA - La rivalité entre les Sénateurs et le Canadien est une chose. Mais elle est pratiquement enterrée par celle entre les entraîneurs des deux formations.

Michel Therrien et Paul MacLean ont repris leur joute verbale après la victoire de 6-1 des Sénateurs dans le troisième match de la série, menée 2-1 par les Sénateurs.

À l'origine des invectives : un temps d'arrêt demandé par MacLean avec 18 secondes à écouler au match.

« Un temps d'arrêt à 17 secondes de la fin, c'est rare que tu vois ça, a dit Therrien. En tant qu'entraîneur, tu ne veux pas humilier les joueurs. C'est exactement ce que MacLean a voulu faire. C'est un manque total de classe. Je l'ai mentionné à l'arbitre et lui non plus, n'a jamais vu ça.

« Peu importe ce qu'il dira, c'est 6-1 avec 17 secondes à jouer. »

Paul MacLean en avait lui aussi long à dire.

« Je manque de clase et quoi d'autre? C'est un autre manque de respect, c'est ce qu'ils disent? Je crois qu'ils manquaient eux aussi de respect. Blâmez Paul MacLean, c'est parfait. J'ai le dos large, je peux en prendre », a-t-il lancé.

Et l'homme à la bouille sympathique était prêt à justifier son temps d'arrêt. Il a énuméré des punitions du Canadien.

« 16 min 58 s: donner du coude. 19:42 : double échec. 8:31 instigateur. Il me restait 10 joueurs. Je ne savais pas ce qui allait se passer d'autre. Je me sentais mal pour les arbitres, mais ils ne voulaient pas me laisser ramener mes joueurs au banc pour leur dire quoi faire. C'était mon dernier recours, je ne voulais pas qu'ils se blessent, ça devenait assez ridicule.

« J'avais des joueurs importants sur la patinoire qui doivent jouer le prochain match. Dans des circonstances à l'instigation des joueurs du Canadien, je devais protéger mes joueurs et je le referais n'importe quand. »

PLUS:rc