NOUVELLES

Élection cruciale en Malaisie

05/05/2013 12:14 EDT | Actualisé 05/07/2013 05:12 EDT

Des millions de citoyens de la Malaisie ont commencé à voter, dimanche, dans le cadre d'élections nationales chargées d'émotion qui pourraient mener à la défaite de la coalition qui détient le pouvoir depuis près de 56 ans.

Le premier ministre sortant Najib Razak s'est dit confiant de voir la coalition du Front national demeurer la force politique dominante de la Malaisie, en dépit du fait qu'elle doit affronter l'opposition la plus unifiée depuis que le pays a acquis son indépendance de la Grande-Bretagne en 1957.

Anwar Ibrahim, leader de l'opposition tripartite, espère que les nombreuses doléances quant à la façon dont le Front national a géré les accusations d'arrogance, d'abus de fonds publics et de discrimination raciale se transformeront en votes qui propulseront l'opposition vers le pouvoir.

Des dizaines de milliers de citoyens, parmi les 13,3 millions d'électeurs inscrits, ont fait la file dans les écoles et autres bureaux de scrutin, dimanche, pour exercer leur droit de vote.
Les bureaux de scrutin doivent demeurer ouverts pendant une période de dix heures.

Si l'opposition l'emporte, il s'agirait d'un incroyable retour en force de M. Anwar, un ancien vice-premier ministre qui a été mis à la porte en 1998 et par la suite emprisonné pour corruption et sodomie; des accusations qui, a-t-il affirmé, ont été inventées par ses ennemis politiques.

Il a été libéré en 2004 et représente désormais la plus grande menace du Front national.

The Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc