NOUVELLES

L'armée de l'air examinera de nouveau des ex-hélicoptères présidentiels

05/05/2013 04:58 EDT | Actualisé 05/07/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Certains hélicoptères usagés de la flotte du président américain Barack Obama pourraient bien être utilisés par l'armée de l'air canadienne.

La Presse Canadienne a appris que le ministre de la Défense Peter Mackay a récemment ordonné au ministère d'examiner de nouveau la possibilité de rendre entièrement opérationnels certains des neufs appareils VH-71 achetés pour leurs pièces afin de mieux entretenir les appareils de recherche et de sauvetage canadiens.

M. MacKay prévoit visiter le hangar, chez IMP Aerospace en Nouvelle-Écosse, où la flotte présidentielle mise au rancart est conservée depuis que le gouvernement Harper a dépensé 164 millions $ pour l'acheter du Pentagone.

L'armée et de l'air et le service du matériel du ministère ont insisté sur le fait que les hélicoptères américains ne pouvaient servir qu'à fournir des pièces détachées puisqu'ils ne possèdent pas de certificat de capacité de vol, pas plus qu'ils ne sont équipés des appareils électroniques nécessaires aux missions de recherche et de sauvetage.

Dans une entrevue accordée à La Presse Canadienne, le ministre a toutefois dit avoir ordonné un examen pour déterminer le genre de mises à jour qui seraient nécessaires pour que jusqu'à quatre de ces hélicoptères soient fonctionnels.

Il admet que cela pourrait s'avérer coûteux, mais moins que d'acheter des CH-148 Cormorant supplémentaires.

PLUS:pc