NOUVELLES

Deux Québécois gagnent le marathon de Toronto

05/05/2013 05:29 EDT | Actualisé 05/07/2013 05:12 EDT

C'est le Québécois, Terry Gehl, qui a remporté le marathon Goodlife de Toronto chez les hommes alors que la Québécoise, Mylène Sancoucy l'a imité du côté des femmes.

Malgré les explosions lors du marathon de Boston il y a un mois, les organisateurs de la course n'ont pas senti le besoin de renforcer la sécurité. Il y avait 250 policiers, le même nombre que l'an dernier, qui patrouillaient le long du parcours de 42 km. Les coureurs ont par ailleurs observé un moment de silence dédié aux victimes du marathon de Boston.

Ils étaient plus de 12 000 coureurs provenant d'une cinquantaine de pays.

2 heures 37 minutes et 30 secondes après le départ, Terry Gehl, de Saint-Charles-sur-Richelieu au Québec, a été le premier à franchir la ligne d'arrivée. Il a gagné la course malgré une blessure au genou subie dans un accident de voiture.

« Je me suis dit j'ai rien à perdre, je vais essayer aujourd'hui, si ça passe, ça passe, si ça casse, ça casse. Si j'ai trop mal, je vais quitter, finalement, j'ai eu trop mal aux derniers 3 km, mais avec l'adrénaline et la première place, j'ai réussit à finir », a-t-il dit à l'arrivée.

Vingt minutes plus tard, Mylène Sancoucy de Montréal a été la première femme à terminer la course. « L'important pour moi c'est de me battre moi-même et j'ai fait mon meilleur temps, donc je suis amplement satisfaite », a-t-elle déclaré après la course.

Marathonien à 85 ans

Pas moins de 60 000 spectateurs se sont déplacés pour encourager les coureurs dont certains ont tout donné pour arriver à finir la course. D'autres, épuisés, ont dû repartir en fauteuil roulant.

Malgré tout, la majorité des participants a franchi la ligne d'arrivée le sourire aux lèvres et le sentiment d'avoir donné le meilleur d'eux-mêmes comme Harvey Freeman qui à 85 ans bien sonnés, croit être le plus vieux coureur. « J'ai eu une crise cardiaque à l'âge de 67 ans », a-t-il dit, mon médecin ne me donnait pas plus de cinq ans à vivre à moins de faire de l'exercice régulièrement, alors je cours depuis ce temps ».

Depuis sa création en 1995, le marathon Goodlife Fitness de Toronto a permis d'amasser plus de 12 millions de dollars pour différents organismes, comme la fondation de l'Hôpital Princess Margaret.

Avec le reportage de Stéphane Blais.

PLUS:rc