NOUVELLES

Des attaques en Irak font neuf morts et plusieurs dizaines de blessés

05/05/2013 05:28 EDT | Actualisé 05/07/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Une série d'attaques, dont une explosion près d'un café Internet situé dans une région sunnite de Bagdad, ont fait neuf morts et des dizaines de blessés, dimanche, dans la capitale irakienne et ses environs.

Ces attaques surviennent alors que les tensions sectaires sont particulièrement élevées, à la suite d'un assaut meurtrier des forces de sécurité contre un camp de sunnites dans le nord de l'Irak. Ceux-ci manifestaient contre ce qu'ils considèrent être un traitement de seconde classe par le gouvernement à dominance chiite. Des enquêteurs du gouvernement ont révélé que l'incident du 23 avril avait fait 40 morts, en plus de provoquer une série d'attaques et d'affrontements ayant fait plus de 200 autres victimes.

Des responsables de la police ont précisé que la première attaque était survenue dimanche matin, lorsqu'une bombe a explosé près d'une mosquée dans une banlieue de l'ouest de Bagdad. Un passant a été tué, six autres ont été blessés, et le mur extérieur de la mosquée a été endommagé.

Quelques heures plus tard, avancent les autorités, des tireurs ont attaqué la maison d'un maire de district dans une ville avoisinante, tuant le maire et son fils.

Pendant la nuit, une autre bombe a explosé près d'un café Internet dans un quartier sunnite de l'ouest de Bagdad, tuant trois personnes et en blessant 13 autres.

Après seulement quelques minutes, trois personnes supplémentaires ont été tuées, et 14 autres blessées lorsque des obus de mortier sont tombés dans des maisons, toujours dans l'ouest de la ville.

La violence s'est quelque peu calmée en Irak, mais les attaques d'insurgés sont encore fréquentes.

PLUS:pc