NOUVELLES

Effondrement d'un immeuble au Bangladesh: 610 morts selon le dernier bilan

05/05/2013 09:01 EDT | Actualisé 05/07/2013 05:12 EDT
Getty Images
A Bangladeshi woman and her daughter weep as she holds up the portrait of her missing husband, believed to be trapped in the rubble of an eight-storey building collapse in Savar, on the outskirts of Dhaka, on April 30, 2013. Bangladesh on Tuesday defended its decision to snub foreign aid after the collapse of a factory complex as anger flared at the recovery operation and towards the building's owner when he appeared in court, with the death toll from the country's worst ever industrial disaster now standing at 387. AFP PHOTO/MUNIR UZ ZAMAN (Photo credit should read MUNIR UZ ZAMAN/AFP/Getty Images)

Le dernier bilan de l'effondrement d'un immeuble près de Dacca au Bangladesh fait état de 610 morts selon les autorités militaires, chargées de coordonner les secours depuis la catastrophe survenue le 24 avril.

La même source précise que 41 nouveaux corps ont été découverts dimanche sous les décombres.

L'état de décomposition des corps rend leur identification difficile, ajoutent les autorités.

Les services de secours ont récupéré 2437 personnes vivantes, indique l'armée.

Il n'était pas conçu pour des usines

Le bâtiment qui s'est effondré avait été conçu pour abriter un centre commercial et des bureaux, pas des usines textiles, a déclaré son architecte, Massoud Reza.

Le Rana Plaza, construit en 2004, devait compter six niveaux, et non neuf.

Il n'était pas conçu pour soutenir des poids importants tels que des machines et des génératrices, mis en place dans les ateliers de confection, a-t-il ajouté.

Au moment de l'effondrement, quelque 3000 ouvriers se trouvaient au sein du Rana Plaza.

Le Bangladesh et le deuxième exportateur mondial de textile après la Chine.

INOLTRE SU HUFFPOST

GRAPHIC WARNING Bangladesh Factory Collapses