NOUVELLES

Bangladesh: l'effondrement aurait désormais fait plus de 600 victimes

05/05/2013 04:34 EDT | Actualisé 05/07/2013 05:12 EDT

DHAKA, Bangladesh - Plus de 600 corps ont été tirés des décombres de la filature qui s'est effondré il y a plus d'une semaine au Bangladesh, a annoncé dimanche la police, alors que les travaux se poursuivent à la suite de l'un des pires accidents industriels de l'histoire.

Les autorités ont mentionné dimanche soir que le total des victimes avait atteint 622 personnes. Plus de 200 cadavres ont été récupérés depuis mercredi, lorsque les autorités avaient déclaré que seulement 149 personnes manquaient à l'appel.

Cinq ateliers de confection étaient en activité dans le bâtiment, et plusieurs marques connues de vêtements ont été retrouvées dans les décombres, mais seulement deux détaillants, le canadien Loblaw et le britannique Primark, ont admis que leurs produits y étaient fabriqués au moment du désastre.

Un architecte dont la firme a bâti l'immeuble a indiqué dimanche que celui-ci n'avait pas été conçu pour supporter de la machinerie lourde, sans compter les trois étages qui ont été illégalement ajoutés.

Des responsables gouvernementaux ont ajouté que des matériaux de construction de faible qualité, combinés à la vibration des lourdes machines utilisées par les ateliers, ont provoqué l'effondrement.

Des fissures étaient apparues la veille de la catastrophe et le propriétaire, Mohammed Sohel Rana, a fait appel à un ingénieur pour inspecter le bâtiment. Celui-ci a déclaré à la télévision que l'endroit devrait être évacué. M. Rana a toutefois assuré que l'endroit était sûr, et les gérants des ateliers ont rappelé leurs employés.

M. Rana a été arrêté et devrait être accusé de négligence, de construction illégale et d'avoir forcé des employés à travailler. Il risque sept ans de prison.

PLUS:pc