NOUVELLES

Alaska : des éruptions de basse intensité sont observées au volcan Cleveland

05/05/2013 12:02 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

ANCHORAGE, États-Unis - Le volcan Cleveland, en Alaska, était le théâtre d'éruptions continuelles de basse intensité à la suite d'une explosion survenue tôt samedi matin, ont annoncé des scientifiques de l'Observatoire des volcans de l'Alaska et du Centre d'études géologiques des États-Unis.

Des satellites et des caméras laissaient croire à la présence d'émissions de basse intensité de gaz, de fumée et de cendres, ont déclaré les scientifiques, et les satellites ont détecté des températures de surface très élevées au sommet.

Un faible nuage de cendres s'étendait vers l'est à une altitude inférieure à 4600 mètres, mais l'Administration fédérale de l'aviation a avisé qu'il n'avait mené à aucune restriction de vols.

Les scientifiques ont avisé du potentiel d'explosions soudaines et sans avertissement de blocs et de cendres. Si des nuages de cendres devaient surgir, ils pourraient s'élever à plus de 6000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Le niveau d'alerte pour l'aviation a été levé de «jaune» à «orange». Une éruption majeure de cendres pourrait menacer des vols internationaux.

L'activité volcanique a commencé avec une explosion, à 5 h samedi, suivie de deux autres, à 9 h 17 et à 11 h 44. Un réseau sismique situé non loin a décelé des signaux d'ondes de longue durée, indiquant une éuption soutenue.

Le volcan Cleveland s'élève à 1700 mètres, dans une région isolée des îles Aléoutiennes située à 1500 km au sud-ouest d'Anchorage. Sa plus récente éruption d'importance a commencé en février 2001 et a été marquée par trois épisodes d'explosions qui ont soulevé des nuages de cendres jusqu'à 12 000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

On a aussi noté des émissions de cendres de faible importance, en novembre 2012.

PLUS:pc