NOUVELLES

Syrie: Washington "horrifié" par le "massacre" commis à Bayda

04/05/2013 09:54 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis se sont dits samedi "horrifiés" par les informations faisant état d'un "massacre" commis jeudi par les forces du président syrien Bachar al-Assad à Bayda, prévenant que "les responsables de violations des droits de l'homme devront rendre des comptes".

"Les Etats-Unis sont horrifiés par les terribles informations faisant état de plus de 100 morts, tués le 2 mai dans d'horribles attaques dans la ville de Bayda", un village sunnite du nord-ouest de la Syrie, écrit Jennifer Psaki, la porte-parole du département d'Etat dans un communiqué.

"D'après ces informations, les forces du régime et les miliciens chabbihas ont détruit la zone en la pilonnant avec des mortiers, puis ont fondu sur la ville, où ils ont exécuté des familles entières, femmes et enfants compris", poursuit-elle, condamnant ces "atrocités commises contre des civils".

"Ceux qui sont responsables de violations graves (...) des droits de l'homme devront rendre des comptes", conclut la porte-parole de John Kerry.

Des centaines de familles fuyaient samedi les quartiers sunnites de Banias, une ville du nord-ouest de la Syrie, craignant un "nouveau massacre" après celui perpétré à Bayda, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'OSDH avait fait état d'au moins 50 morts, en majorité des civils, à Bayda, disant que ces décès étaient le résultat d'exécution sommaires et de bombardements.

La Coalition de l'opposition syrienne a dénoncé un "massacre à grande échelle", mais le régime a affirmé avoir tué des "terroristes".

mdm/js

PLUS:afp