NOUVELLES

Raffi Torres fait sa marque avec les Sharks depuis le début des séries

04/05/2013 07:44 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

SAN JOSE, États-Unis - Raffi Torres a un impact important chez les Sharks de San Jose depuis le début des séries éliminatoires.

Un an après avoir vu ses séries se terminer en raison d'un coup vicieux à l'endroit de Marian Hossa des Blackhawks de Chicago, Torres a joué un rôle important pour permettre aux Sharks de prendre les devants 2-0 dans leur série face aux Canucks de Vancouver.

Torres a donné le ton à la série avec son jeu physique. Il a effectué six mises en échec lors du premier match face à son ancienne équipe. Il a ensuite inscrit le but de la victoire en prolongation dans le deuxième affrontement.

La série se transporte maintenant au HP Pavilion de San Jose, où les Sharks n'ont perdu que deux fois en temps réglementaire en saison régulière.

«Ce qui s'est produit l'an dernier est totalement derrière moi, a indiqué Torres, samedi. Je n'y pense plus et c'est plaisant de participer aux succès de l'équipe en séries. C'est le meilleur temps de l'année pour tous les joueurs.»

Il s'agit d'un printemps différent de celui de l'an dernier pour Torres, qui avait servi une mise en échec sournoise à Hossa lors du troisième match de la série quart de finale qui opposait les Coyotes de Phoenix aux Blackhawks. Hossa avait quitté la glace sur une civière et il avait raté le reste des séries.

Torres a quant à lui été suspendu pour 25 matchs, une sanction qui a été réduite à 21 rencontres après qu'il en ait appelé de la décision. Il a donc dû regarder les 13 autres affrontements des Coyotes du haut de la galerie de presse. Il a aussi raté les huit premiers matchs de la saison de Phoenix.

Il a été échangé à San Jose le mois dernier et il a modifié quelque peu son style de jeu afin d'éviter que des incidents disgracieux ne surviennent. Son nombre de minutes de pénalité par match a d'ailleurs diminué de près de soixante pour cent.

Quoi qu'il en soit, il continue d'apporter un élément robustesse à la formation des Sharks qui en a besoin. Il a rapidement fait sentir sa présence lors du premier match en frappant notamment Ryan Kesler et les jumeaux Sedin.

PLUS:pc