NOUVELLES

Nigéria: au moins 39 morts dans des violences interconfessionnelles

04/05/2013 06:00 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

YOLA, Nigeria - Au moins 39 personnes ont été tuées au Nigéria dans des violences interconfessionnelles en milieu rural, a annoncé la police.

L'attaque est survenue vendredi à Wukari, un village de l'État de Taraba.

Plus de personnes auraient été blessées dans les heurts, selon ce qu'ont rapporté un représentant de la santé publique et des résidants, samedi. Les violences ont éclaté lors d'un service funèbre, opposant des membres des Jukun aux Hausa Fulani.

Un porte-parole de la police de l'État de Traba, Joseph Kwaji, a par la suite indiqué que ces violences avaient fait 39 victimes.

Peu après ces événements, les autorités ont imposé un couvre-feu de 24 heures sur le village, forçant quiconque à demeurer à l'intérieur.

En février, une flambée de violence semblable dans cette même ville avait fait plus de 20 morts.

Le Nigéria, qui abrite plus de 160 millions de personnes, compte plus de 250 groupes ethniques différents.

Les affrontements peuvent surgir, entre autres, en lien avec la politique, les affaires, les droits de pâturage ou la religion.

PLUS:pc