NOUVELLES

Les Ducks l'emportent 4-0 face aux Red Wings et reprennent les devants

04/05/2013 10:52 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

DÉTROIT - Nick Bonino a marqué en avantage numérique en deuxième période et les Ducks d'Anaheim ont signé une victoire facile de 4-0, samedi pour prendre les devants 2-1 dans la série qui les oppose aux Red Wings de Detroit.

Un autre geste dangereux a été posé au cours de cette rencontre. Justin Abdelkader a semblé frapper Toni Lydman directement à la tête avec son épaule gauche lors d'une bagarre pour la rondelle. Il a reçu une pénalité majeure pour assaut et une inconduite de match avec 4:49 à faire en deuxième période.

«De ce que j'ai vu jusqu'à maintenant, la Ligue a fait un bon travail avec ce genre de coups, et je ne commenterai pas cette situation, a déclaré l'entraîneur des Ducks, Bruce Boudreau. M. Shanahan peut y jeter un oeil.»

«Son épaule a frappé l'épaule de Lydman et ce dernier a tombé solidement au sol. Ils ont appelé une pénalité majeure. Je ne veux pas m'impliquer dans ce qui se passera par la suite, a répliqué l'entraîneur des Red Wings, Mike Babcock. Je ne crois pas qu'il ait visé la tête.»

Les Ducks ont immédiatement profité de cette occasion quand Bonino a déjoué Jimmy Howard d'un tir du revers.

Ryan Getzlaf, Emerson Etem et Matt Beleskey ont touché la cible en troisième pour les Ducks et Jonas Hiller a réalisé 23 arrêts pour signer le jeu blanc.

Lydman venait de récupérer la rondelle dans le fond de sa zone quand Abdelkader est arrivé de nulle part pour le plaquer solidement. La foule du Joe Louis Arena a célébré jusqu'à ce qu'elle se rende compte que leurs favoris allaient devoir évoluer en désavantage numérique pendant plusieurs minutes.

Lydman a mis du temps à se relever et il a été escorté au banc par ses coéquipiers. Il a quitté la rencontre et n'est pas revenu au jeu.

Bonino a marqué immédiatement après l'incident, mais Detroit a su écouler le reste de la pénalité majeure en plus de créer quelques occasions en zone adverse avant la fin de la période.

Les Red Wings ont obtenu un avantage numérique en début de troisième, mais Damien Brunner a commis un revirement près de son filet et Getzlaf a facilement enfilé l'aiguille en désavantage numérique avec 13:27 à faire au match.

Etem a inscrit son premier but en carrière en séries et Beleskey a complété la marque avec l'avantage d'un homme avec 6:26 à jouer.

Les Red Wings ont nivelé les chances dans la série, jeudi lors du deuxième match, malgré qu'ils aient laissé filer une avance de trois buts. Le but de Gustav Nyquist en prolongation avait toutefois sauvé les meubles.

Le quatrième match de la série aura lieu lundi, toujours à Detroit.

PLUS:pc