DIVERTISSEMENT

Loco Locass : Le but devient l'hymne officiel du Canadien de Montréal (VIDÉOS)

04/05/2013 09:24 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

Les membres du groupe Loco Locass espéraient depuis longtemps que leur chanson Le but, lancée en 2009 pour soutenir le Canadien de Montréal, devienne l'hymne officiel de la Sainte-Flanelle. C'est maintenant chose faite. Biz, Batlam et Chafik ont eu la confirmation, jeudi, que Le but allait retentir dans le Centre Bell après chaque but compté par nos Glorieux, et ce, pendant toute la durée des séries éliminatoires. C'est le propriétaire de l'équipe, Geoff Molson, qui a fait parvenir un courriel à la directrice de tournée de Loco Locass pour leur annoncer la nouvelle. Les partisans qui ont été applaudir les matchs de jeudi et vendredi ont d'ailleurs déjà pu constater le changement.

« La chanson avait été écrite et n'avait pas encore eu la diffusion qu'on souhaitait au Centre Bell, a expliqué Sébastien Ricard, alias Batlam, en entrevue téléphonique, vendredi. C'est un temple qui n'est pas facile à percer! Mais la chanson était très appréciée par les fans du Canadien et de Loco Locass. Alors, c'est maintenant officiel, elle jouera après chaque but du Canadien. Le message de Monsieur Molson était court, mais vraiment éloquent! »

La fièvre des séries ayant déjà gagné les amateurs de sport depuis quelque temps, Le but était remontée dans le top 10 des morceaux francophones les plus téléchargés sur iTunes dans les deux dernières semaines, comme quoi les Québécois perçoivent vraiment dans ce texte un message capable de motiver les troupes.

« L'idée, pour nous, c'était de trouver une mélodie pour en faire un hymne de sport, a continué Sébastien Ricard. Il n'y en avait jamais vraiment eu pour le Canadien jusqu'ici. Et je pense qu'on a réussi. Même nous, quand on écoute les parties chez Chafik, quand le Canadien compte, on met la chanson à fond de train dans l'appartement ! J'imagine que les fans ont beaucoup demandé à l'organisation du Canadien de la jouer, et celle-ci devait être consciente qu'on voulait l'entendre davantage. »

Sébastien Ricard admet que ses camarades et lui n'ont jamais manqué une occasion de dire publiquement que Le but devrait devenir le cri de ralliement de l'équipe montréalaise.

« Grosso modo, on voulait que le Centre Bell soit plus un reflet de la vitalité de la musique québécoise, qui est quand même bien réelle, a-t-il précisé. Jusqu'ici, c'était juste de grosses tunes américaines. En même temps, la question de la pièce de Loco était soulevée. Mais de là à ce que les dirigeants se décident à faire le pas... C'est vraiment cool! »

« Le Canadien de Montréal est un symbole très fort, historiquement, au Québec. C'est l'un des rares lieux, des rares symboles, où il y a une communion de toutes les communautés de la province. D'entrer au Centre Bell, avec cette chanson-là, c'est une grande chance et une grande réussite pour Loco Locass », a conclu Sébastien, arguant que cette victoire en est une à la fois pour le Tricolore et pour la langue française.

INOLTRE SU HUFFPOST

Loco Locass en 10 succès