NOUVELLES

Jarred Tinordi démontre l'assurance d'un vétéran à ses premières séries

04/05/2013 04:54 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

BROSSARD, Qc - Les recrues du Canadien de Montréal ne semblent pas le moins du monde intimidées de participer pour une première fois aux séries de la Coupe Stanley.

Si Brendan Gallagher et Alex Galchenyuk ont bénéficié de tout le calendrier régulier pour s'acclimater au jeu de la Ligue nationale de hockey, on ne peut en dire autant du défenseur Jarred Tinordi.

Le colosse de six pieds, six pouces et 205 livres a été rappelé des Bulldogs de Hamilton pour la première fois en mars dernier et a disputé ses six premières rencontres dans la LNH. Retourné au club-école après la rencontre du 27 mars, il a été rappelé à la fin avril et a disputé les deux dernières parties de la saison régulière du CH, en plus de prendre part aux deux premiers matchs éliminatoires contre les Sénateurs d'Ottawa.

Tinordi est fiable défensivement: en saison régulière, il a conservé un différentiel de plus-5 en huit rencontres. D'ailleurs, Michel Therrien, n'a pas tari d'éloges à l'endroit du défenseur, samedi. À ses yeux, il a stabilisé sa brigade défensive.

«Ce n'est pas parce qu'on voulait lui donner moins de temps de glace lors du premier match, c'est que nous avons eu plus d'avantages numériques, a noté Therrien. Il a des responsabilités en désavantage numérique. (Vendredi), on a eu à passer beaucoup de temps à écouler des punitions et ça fait partie de ses responsabilités et il s'en acquitte bien.

«Un gars comme Tinordi, c'est une présence sur la patinoire, autant à cinq contre cinq qu'à quatre contre cinq: il s'impose physiquement, il utilise bien son bâton et plus ça va, plus il gagne en confiance.»

Tinordi ne serait probablement pas de la formation n'eût été de la blessure subie au genou gauche par Alexei Emelin, lors de la victoire de 2-1 aux dépens des Bruins de Boston, le 6 avril dernier. Mais Therrien insiste: il n'est pas là faute de mieux. Tinordi a bel et bien saisi sa chance.

«Quand on a perdu un gars comme (Raphael) Diaz cette saison, on a voulu donner l'opportunité à des jeunes défenseurs comme Tinordi et Nathan Beaulieu de goûter à la Ligue nationale. Ça faisait partie de leur développement. On voulait qu'ils apprennent.

«Lors de son dernier rappel, ce n'était plus une question de développement. Il avait une opportunité. C'est le message que je lui ai dit: 'C'est une belle opportunité. Tu es le genre de défenseur qu'on recherche, qu'on a besoin. Prends là cette opportunité qui t'es offerte'.

«Quand on l'a renvoyé à Hamilton, on lui a expliqué ce qu'on voulait qu'il améliore. En bon leader qu'il est, il a mis les bouchées doubles. On voit maintenant un jeune homme complètement différent, avec une confiance différente de celle qu'il affichait à son premier séjour. Il stabilise notre défensive.»

Le principal intéressé — qui n'aime pas beaucoup parler de lui — est d'accord avec l'analyse de son entraîneur.

«Je pense que je joue de façon plus assurée. Quand on m'a rappelé la première fois, je jouais pour ne pas commettre d'erreur. Cette fois-ci, je tente de jouer comme je peux le faire et je ne fais pas que penser à ne pas faire d'erreur.»

Et le choix de premier tour, 22e au total, au repêchage de 2010 se plaît bien en séries.

«Ça se rapproche beaucoup plus de mon style de jeu, a-t-il expliqué. En séries, le jeu devient beaucoup plus physique et je tente d'en faire un peu plus dans cet aspect du jeu.»

Le jeune homme de 21 ans a aussi démontré qu'il n'avait pas froid aux yeux: au cours du deuxième match, il a eu maille à partir en quelques occasions avec Chris Neil, le dur-à-cuire des Sénateurs.

«Ce n'est que l'intensité du moment, a-t-il dit, cherchant à détourner l'attention. Le match était physique, c'est un gars solide, contre qui il est difficile de jouer. Je ne tentais que d'être un peu plus physique.»

S'il ne sait pa ce que l'avenir lui réserve, Tinordi cherche assurément à profiter au maximum des présentes séries.

«Il s'agit d'une belle opportunité pour moi. Je veux juste donner tout ce que j'ai et offrir mon meilleur hockey.»

PLUS:pc