NOUVELLES

Implication dans la course à la mairie: la Chambre de commerce ne regrette pas

04/05/2013 09:19 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les réactions à la décision de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain de s’impliquer dans la course à la mairie de la ville ont été très positives.

C’est ce que soutient le président de la Chambre, Michel Leblanc.

L’organisme a publié sur son site web un simulacre d’offre d’emploi pour le poste de maire de Montréal. On peut notamment y lire que la communauté d’affaires de la région métropolitaine est à la recherche d’un maire qui devra se démarquer par sa détermination, son intégrité, son leadership et sa capacité de gestion.

En entrevue à La Presse Canadienne, Michel Leblanc assure que les gens d’affaires demandaient une telle intervention. Selon lui, il fallait faire connaitre aux candidats les priorités pour Montréal, à six mois d’une élection municipale «unique et cruciale», ajoute-t-il.

M. Leblanc précise que la Chambre n’a pas fait un appel de candidatures, comme l’ont affirmé certains analystes. Il assure que ce n’est pas non plus un jugement sur les candidats déjà déclarés.

Mais le président de la Chambre estime que Montréal a besoin d’un maire qui va exprimer clairement comment il entend relever les grands défis de la métropole.

PLUS:pc