NOUVELLES

Impact de Montréal: match nul de 2-2 contre les Earthquakes de San Jose

04/05/2013 06:59 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT
AP

SANTA CLARA, États-Unis - Sam Cronin a touché la cible lors de la première minute des arrêts de jeu en deuxième demie et les Earthquakes de San Jose ont soutiré un verdict nul de 2-2 à l'Impact de Montréal, samedi.

Justin Mapp avait donné les devants 2-0 à l'Impact en marquant à la 24e et à la 47e minute de jeu, mais Adam Jahn avait réduit l'écart en faisant bouger les cordages à la 59e minute.

Chris Wondolowski a reçu une longue passe à l'entrée de la surface de réparation et a remis de la tête en retrait à Cronin. Ce dernier a tiré du côté opposé et a inscrit son premier but de la saison.

L'Impact (5-1-2) n'a pas perdu lors de ses trois dernières sorties en MLS.

Les Earthquakes (2-3-5) ont enregistré quatre nulles lors de leurs cinq derniers matchs et n'ont pas gagné lors de leurs six dernières rencontres.

«C'est dommage de perdre deux points en fin de match, mais notre équipe a bien fait aujourd'hui (samedi) malgré la chaleur, le voyagement et la pression de nos adversaires, a indiqué l'entraîneur-chef de l'Impact Marco Schällibaum. Ils se sont très bien battus aujourd'hui. Nous sommes assez contents du résultat avec un point sur la route et de la performance du groupe.»

Mapp a ouvert le pointage à l'aide d'une longue frappe qui a dévié sur le poteau rapproché. Il a doublé l'avance de l'Impact en redirigeant une passe d'Andrew Wenger dans une cage béante.

Mapp a connu une semaine exceptionnelle, lui qui avait aussi inscrit un but et une aide mercredi, lors de la victoire de 6-0 de l'Impact face au Toronto FC dans le match retour de leur duel en demi-finale du Championnat canadien.

«Les matchs à l'étranger ne sont jamais faciles et je crois que nous avons obtenu nos chances de remporter ce match, a déclaré Mapp. San Jose semble toujours être en mesure de venir de l'arrière. Nous avons travaillé fort aujourd'hui et nous serons prêts pour notre prochain match mercredi à New York.»

Les Earthquakes ont dominé le jeu en début de rencontre, mais le gardien montréalais Troy Perkins a été brillant.

«Au bout du compte, j'aurais dû faire mieux en fin de match, mais ils auraient probablement voulu marquer en première demie, a noté Perkins. Ce genre de fin de matchs survient à l'occasion. Nous savions qu'ils allaient se battre jusqu'à la fin.»

Perkins a enfin cédé quand Jahn a décoché un tir du pied gauche à bout portant. Marvin Chavez, Wondolowski et Cronin avaient préparé le but avec un bel échange de passes.

Le milieu de terrain Walter Martinez et l'attaquant Marcus Tracy ont effectué leurs débuts en MLS lors de la dernière demi-heure de jeu et ont fait une différence pour les Earthquakes. Justin Morrow a remis en arrière à Martinez à la 91e minute de jeu et c'est lui qui a effectué la longue passe à Wondolowski tout juste avant le but égalisateur de Cronin.