NOUVELLES

Bangladesh: plus de 500 morts dans l'effondrement, le bilan s'alourdit

04/05/2013 09:24 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT
AP

DACCA, Bangladesh - Le bilan des personnes tuées dans l'effondrement d'un édifice au Bangladesh s'est encore alourdi, samedi, pour atteindre 547 alors que les secouristes étaient incommodés par l'odeur des cadavres en putréfaction toujours prisonniers des décombres.

Selon les autorités, certains corps se sont décomposés à un point tel qu'il ne reste que les os. Depuis l'écroulement survenu le 24 avril à Savar, en banlieue de Dacca, la capitale bangladaise, il a fait en moyenne 32 degrés Celsius.

Un pompier travaillant sur les lieux du drame a révélé que plusieurs dépouilles n'étaient plus reconnaissables, mais que quelques-unes avaient pu être identifiées grâce aux papiers retrouvés sur elles.

Les personnes qui auraient pu s'échapper en premier de l'immeuble seront vraisemblablement les dernières à être retrouvées. Dix jours après la tragédie, les sauveteurs commencent tout juste à s'approcher des premiers étages et du rez-de-chaussée, utilisant des grues et d'autres outils pour dégager le site.

Le bilan officiel a été établi à 547 morts samedi et devrait augmenter encore. Au moins 149 personnes ont été portées disparues en lien avec l'écroulement de l'édifice, qui abritait notamment cinq manufactures de vêtements.

INOLTRE SU HUFFPOST

GRAPHIC WARNING Bangladesh Factory Collapses