NOUVELLES

Appel à la bombe non fondé au marché aux puces Jean-Talon

04/05/2013 09:53 EDT | Actualisé 04/07/2013 05:12 EDT

Des centaines de commerçants et de clients du marché aux puces Jean-Talon, dans le secteur de Charlesbourg, ont pu réintégrer le bâtiment vers 11 h 30, samedi matin, après avoir été évacués pendant plus de deux heures en raison d'un appel à la bombe.

Ce dernier a été reçu vers 9 h. Les pompiers et les policiers se sont immédiatement présentés sur les lieux. Les agents du Service de police de la Ville de Québec étaient accompagnés d'un maître-chien.

Les fouilles dans le stationnement, à l'intérieur du bâtiment ainsi que sur le toit du marché aux puces n'ont pas permis de trouver d'engin suspect.

Les nombreux clients et commerçants ont dû patienter à l'extérieur de l'établissement, le temps que les policiers, pompiers et ambulanciers vérifient le bien-fondé de l'appel à la bombe.

Christian Breton, un commerçant évacué, a fait savoir que l'évacuation s'est effectuée dans le calme. « C'est sûr que le monde n'aime pas ça, parce que le samedi et le dimanche, c'est nos meilleures journées ici, mais que voulez-vous, on ne prend pas de chance et les policiers ont fait un job exemplaire », a-t-il raconté.

La circulation automobile a été perturbée dans le secteur du marché aux puces Jean-Talon.

PLUS:rc