NOUVELLES

Une boutique refuse de permettre à un transgenre d'essayer une robe de mariée

03/05/2013 05:26 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT

La propriétaire d'une boutique nuptiale de Saskatoon a refusé de laisser une personne transgenre se rendre dans une cabine d'essayage pour se choisir une robe.

Rohit Singh et son nouveau mari racontent avoir été profondément bouleversés quelques jours avant leur mariage.

La propriétaire de la boutique Jenny's Bridal ne regrette pas son geste.

Jenny Correia dit que la personne ressemblait à un homme et qu'elle craignait que cela ne gêne les autres clientes.

Rohit Singh affirme avoir été victime de discrimination et entend déposer une plainte auprès de la Commission des droits de la personne de la Saskatchewan. Elle veut éviter qu'une autre personne transgenre ne vive ce qu'elle a vécu.

Réactions vives

Les médias sociaux ont publié plusieurs commentaires à ce sujet vendredi.

La page Facebook de la boutique Jenny's Bridal a été remplie de messages envoyés par des internautes choqués encourageant les clients à boycotter le commerce.

La présidente de PFLAG Canada, une organisation nationale qui vient en aide aux Canadiens qui ont des questionnements par rapport à l'identité sexuelle, s'et dite choquée.

Francine Proulx Kenzel affirme que ce type de discrimination se produit encore beaucoup trop souvent, mais qu'elle est encouragée par la réaction des internautes.




PLUS:rc