NOUVELLES

Un Algérien accusé d'avoir développé un virus informatique extradé aux USA

03/05/2013 04:33 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT

Un Algérien accusé d'avoir développé et revendu un virus informatique destiné à voler des données confidentielles sur des ordinateurs a été extradé de Thaïlande aux Etats-Unis, ont annoncé les autorités américaines vendredi.

Hamza Bendelladj, 24 ans, dont le pseudonyme est "Bx1", devra répondre devant une cour fédérale d'Atlanta (sud-est) de 23 chefs d'inculpation pour avoir participé au développement, à la vente et à la distribution du virus "SpyEye".

Il avait été inculpé aux Etats-Unis le 20 décembre 2011. Son acte d'accusation a été rendu public vendredi.

Selon le département américain de la Justice, il a été arrêté à l'aéroport de Bangkok le 5 janvier, alors qu'il était en transit entre la Malaisie et l'Egypte. Il a été extradé de Thaïlande jeudi.

"Les charges retenues contre Hamza Bendelladj et ses co-accusés les accusent d'avoir utilisé des serveurs destinés à prendre le contrôle d'ordinateurs personnels et d'avoir fait une promotion agressive de leur virus visant d'autres cybercriminels internationaux pour voler des données confidentielles", déclare dans un communiqué Mythili Raman, du département de la Justice.

Selon des documents judiciaires, "SpyEye" volait automatiquement sur les ordinateurs infectés des données personnelles et des informations financières.

L'identité des co-accusés de Hamza Bendelladj n'a pas été révélée.

rl/mdm/bdx

PLUS:afp