NOUVELLES

Un adjoint d'une campagne libérale est accusé en vertu de la Loi électorale

03/05/2013 09:53 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT

OTTAWA - L'adjointe d'un candidat libéral s'étant présenté dans une circonscription de Calgary lors des élections fédérales de 2008 fait face à des accusations en vertu de la Loi électorale.

Plus tôt cette semaine, Élections Canada a déposé deux accusations contre Amandeep Gill pour ne pas avoir présenté de rapport de campagne électorale à l'issue du scrutin du 14 octobre 2008.

La deuxième accusation stipule que la femme de 37 ans a «volontairement» négligé de de soumettre un tel rapport.

Mme Gill a oeuvré à titre d'agente officielle du candidat Brad Carroll dans la circonscription de Calgary Southeast, selon un porte-parole d'Élections Canada, John Enright.

M. Carroll a dû se contenter d'une lointaine troisième place lors de la course de 2008, remportée par le conservateur Jason Kenney, qui est actuellement ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration.

Les accusations ont été déposées le 30 avril dans un tribunal de Calgary. Mme Gill doit se présenter en cour le 17 juin.

Peu d'autres détails sont disponibles dans l'acte d'accusation déposé en cour, outre l'adresse de Mme Gill à Calgary. Un appel laissé au numéro de téléphone indiqué sous l'adresse de Mme Gill n'avait pas immédiatement été retourné.

M. Carroll a indiqué vendredi par courriel qu'il était surpris des accusations, mais a ajouté qu'il n'avait pas eu de contacts avec Mme Gill depuis des années.

Il a précisé qu'il faisait appel à un nouvel agent financier pour éclaircir la confusion liée à ses dépenses de campagne.

PLUS:pc