NOUVELLES

Tamerlan Tsarnaev bel et bien mort de blessures par balles

03/05/2013 11:04 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT

Le certificat de décès de l'un des suspects des attentats du marathon de Boston indique que celui-ci est décédé des suites de blessures par balles au torse et aux extrémités et de graves traumatismes à sa tête et à son torse.

Peter Stefan, le propriétaire d'un salon funéraire de Worcester, est en possession du corps de Tamerlan Tsarnaev, âgé de 26 ans, et a divulgué vendredi certains des détails de son certificat de décès.

Tsarnaev est décédé après une fusillade avec les autorités. La police affirme qu'il s'est retrouvé à court de munitions avant que son frère ne traîne son corps sous un véhicule, alors qu'il fuyait les lieux.

Par ailleurs, M. Stefan a également révélé qu'il a du mal à trouver un cimetière qui accepte de recevoir le corps de l'aîné des frères Tsarnaev, dans la grande région de Boston. Il affirme qu'il devra peut-être demander l'aide du gouvernement pour qu'il l'aide à porter le suspect en terre.

Dzhokhar, le cadet des deux frères est accusé d'avoir utilisé une arme de destruction massive dans le but de tuer.

L'attentat, survenu le 15 avril près de la ligne d'arrivée du marathon, a fait trois morts et plus de 260 blessés. Les autorités disent que les frères Tsarnaev ont plus tard tué un policier du campus du Massachusetts Institute of Technology.

Laboratoire à la maison

Par ailleurs, les enquêteurs croient que les bombes qui ont été utilisées lors de l'attentat du marathon ont été fabriquées par les deux suspects eux-mêmes, dans la résidence du plus âgé.

Les policiers sont de plus en plus convaincus que les frères Tsarnaev ont élaboré les bombes à l'aide de directives trouvées sur des sites Internet d'islamistes.

Les enquêteurs tentent d'en savoir plus en interrogeant la jeune épouse de Tamerlan Tsarnaev, qui travaillait toute la journée pendant que son mari restait à la maison pour prendre soin de leur enfant. Celle-ci se tient loin des projecteurs toutefois, ayant même refusé d'aller récupérer le corps de son mari à la morgue.

Les bombes auraient été fabriquées à l'aide de cocottes-minute remplies de clous et de petites billes d'acier.

PLUS:rc