NOUVELLES

Royaume-Uni: le parti de Cameron prend une râclée aux élections locales

03/05/2013 11:25 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT

LONDRES - Le Parti conservateur du premier ministre britannique David Cameron semble avoir pris une râclée lors d'élections locales organisées à travers le pays.

Adoptant un thème de plus en plus répandu à travers l'Europe, les électeurs britanniques ont vraisemblablement puni le parti au pouvoir après des années de faiblesse économique et de mesures d'austérité.

Des résultats préliminaires provenant de 34 élections à travers le Royaume-Uni accordent un total de 76 sièges au Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), une formation nationaliste qui fait campagne sur un programme anti-Union européenne et anti-immigration. Le Parti travailliste enregistre un gain de 150 sièges, tandis que les conservateurs en ont perdu 182.

Les libéraux-démocrates, les membres minoritaires du gouvernement de coalition, ont reculé de 64 sièges.

Un analyste a expliqué qu'il s'agit d'un vote de protestation typique d'un milieu de mandat, qui cette fois-ci semble avoir profité à l'UKIP.

PLUS:pc