NOUVELLES

Neruda souffrait d'un cancer de la prostate avancé, selon les premiers tests

03/05/2013 05:44 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT

SANTIAGO, Chili - Les premiers tests effectués sur la dépouille du poète chilien Pablo Neruda montrent qu'il souffrait d'un cancer de la prostate avancé lorsqu'il est décédé. La cause exacte de son décès n'a toutefois pas encore été déterminée.

Le corps de M. Neruda a été exhumé le mois dernier afin de vérifier des allégations selon lesquelles il aurait été empoisonné par des agents du régime du général Augusto Pinochet.

Selon le Dr Patricio Bustos, le responsable des services de médecine légale chiliens, les rayons X et le tomodensitogramme ont révélé que le cancer avait métastasé et atteint la hanche et le sacrum, l'os triangulaire situé au bas de la colonne vertébrale.

Le Dr Bustos a précisé qu'il ne s'agissait que des premiers tests d'une longue série.

Pablo Neruda est décédé en 1973, quelques jours après que Pinochet eut renversé son ami, le président Salvador Allende, dans un coup d'État sanglant.

D'après la version officielle, l'auteur de «Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée» est mort de causes naturelles.

Le Dr Patricio Bustos a indiqué que les récents tests n'étaient pas concluants.

PLUS:pc