NOUVELLES

Le régime syrien accusé d'avoir massacré 50 sunnites

03/05/2013 11:33 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT
AP

Le régime syrien de Bachar Al-Assad aurait perpétré un massacre qui aurait coûté la vie à une cinquantaine de personnes.

L'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, affirme que les résidents du village sunnite de Baïda ont été attaqués avec des armes à feu, des couteaux et des objets contondants.

Les rebelles qui tentent de renverser le gouvernement syrien sont essentiellement sunnites. Le village se trouve toutefois dans le cœur alaouite du pays, la branche musulmane dont est issu le président Al-Assad et qui forme la colonne vertébrale du régime.

Des images mises en ligne montrent les corps ensanglantés de sept hommes et garçons allongés dans la rue devant une maison, pendant que des femmes pleurent autour d'eux.

Des combats ont éclaté à Baïda tôt jeudi. Puis, en après-midi, des soldats syriens appuyés par des hommes armés provenant des villages alaouites voisins sont arrivés dans le village, selon l'observatoire. Des maisons ont été incendiées et des résidents ont été attaqués dans les rues, faisant au moins 50 morts.

Des dizaines de villageois manquent toujours à l'appel et le bilan pourrait dépasser les 100 victimes.

L'armée syrienne continuait à fouiller le village, vendredi. La télévision syrienne a simplement évoqué une perquisition menée par des soldats pendant laquelle des terroristes ont été tués et des armes saisies.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les armes artisanales des rebelles en Syrie
Syrian Rebels Make Gains In December
Syria's Rebels In Their Former Lives
Combats sans précédents à Alep