NOUVELLES

Le meilleur de la presse écrite canadienne récompensé

03/05/2013 11:27 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT

La Presse, le Globe and Mail et le Toronto Star ont chacun remporté quatre prix lors de la cérémonie du Concours canadien de journalisme (CCJ), qui se déroulait vendredi soir au Musée canadien de la guerre, à Ottawa.

Avec une récolte de deux prix, La Presse Canadienne est le seul autre média à repartir de cette soirée de gala avec plus d'une accolade.

L'agence de presse nationale a reçu un prix d'équipe pour son projet multimédia intitulé Census Project, qui se penchait sur l'évolution de la société canadienne. La journaliste Heather Scoffield a complété le doublé grâce à une série de reportages sur les Premières Nations, devançant, entre autres, son confrère Jim Bronskill.

L'histoire sordide de Luka Rocco Magnotta a marqué l'année 2012, et le traitement qu'en a fait le quotidien La Presse a valu aux journalistes Gabrielle Duchaine, Vincent Larouche, Daphné Cameron, Isabelle Audet et Jean-Thomas Léveillée le premier prix dans la catégorie Nouvelle de dernière heure.

Les journalistes Stephen Maher et Glen McGregor, qui ont fait éclater au grand jour l'histoire des appels automatisés (« robocalls ») logés pendant la dernière campagne électorale, ont eu la main heureuse pour une seconde fois en l'espace de 24 heures: après avoir reçu le prix de la liberté de presse, jeudi, ils se sont vus décerner le prix du meilleur texte politique vendredi au CCJ.

Fait à noter, la journaliste Stephanie Nolen, du Globe and Mail, et le caricaturiste Serge Chapleau, du journal La Presse, ont tous deux raflé un septième prix en carrière.
Quant à Doug Saunders, du Globe and Mail, il revendique désormais cinq prix CCJ.

Personne n'a encore dépassé le cap des sept victoires dans l'histoire du CCJ.

Des artisans du Barrie Examiner, du Edmonton Journal, du National Post, du Ottawa Citizen, du St-John's Telegram, du Waterloo Region Record, du Winnipeg Free Press et de l'agence de presse Postmedia News ont également été primés pour l'excellence de leur travail.

Vingt-six entreprises médiatiques ont soumis au jury 1430 oeuvres journalistiques parues en 2012. Des lauréats ont été choisis dans 22 catégories.

Le Concours canadien de journalisme a été fondé en 1949 par le Toronto Press Club. Depuis 1989, les prix sont décernés par un jury canadien composé d'éditeurs, de rédacteurs en chef, de citoyens et de représentants du Toronto Press Club.

La Presse Canadienne

PLUS:rc