NOUVELLES

Attentat de Boston : soutien à Tsarnaev au Kirghizistan et en Tchétchénie

03/05/2013 02:39 EDT | Actualisé 02/07/2013 05:12 EDT

Des tracts avec des photos de Djokhar Tsarnaev et l'inscription « Djokhar Tsarnaev est innocent, priez pour Djokhar » ont été collés sur les murs de plusieurs passages souterrains, ainsi que sur la façade d'un grand magasin en plein centre de la capitale kirghize, Bichkek.

Djokhar Tsarnaev, le second auteur présumé de l'attentat de Boston, a passé son enfance dans cette ex-république soviétique avant d'immigrer aux États-Unis.

Les tracts, qui ne sont pas signés, ont attiré l'attention des services de renseignement qui sont à la recherche des auteurs.

Par ailleurs, le site d'information Kavkazski Ouzel (le noeud du Caucase) a rapporté que des tracts similaires ont également circulé à Grozny, la capitale de la Tchétchénie, république du Caucase russe, d'où est originaire le père des frères Tsarnaev.

« Cette accusation est sans fondement, il n'y a aucune preuve contre lui », peut-on lire dans le tract qui appelle par ailleurs à aider financièrement les parents de Tsarnaev.

Sur le message est inscrit un numéro d'un système de payement en ligne russe et l'adresse du réseau social russe VKontakte.

Des tracts de ce type ont apparu le 24 avril et ont été arrachés par les autorités.

Des résidents de Grozny ont confié au correspondant de la BBC que les auteurs de ces tracts pourraient être des gens qui veulent se faire de l'argent sur le dos de Tsarnaev.

Un porte-parole du président tchétchène Ramzan Kadyrov, Alvi Karimov, a cependant démenti ces informations.

« C'est un mensonge total. Il n'y a aucun tract ici », a-t-il déclaré à la radio russe Echo de Moscou.

L'attentat du marathon de Boston a fait trois morts et plus de 260 blessés le 15 avril.

PLUS:rc