NOUVELLES

Afrique du Sud: la corruption a coûté 111 millions $ US l'an dernier

03/05/2013 01:43 EDT | Actualisé 03/07/2013 05:12 EDT

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - La corruption a aspiré 111 millions $ US en fonds publics sud-africains l'an dernier, soit trois fois plus qu'en 2010, indique un nouveau rapport rendu public vendredi.

L'auteur du rapport, l'expert légiste financier Peter Allwright, affirme que la corruption est endémique en Afrique du Sud et prévient que les organismes qui luttent contre le problème livrent une guerre perdue d'avance.

M. Allwright a expliqué à l'Associated Press que les fonctionnaires reconnus coupables de corruption sont virés environ une fois sur cinq. Les autres continuent à servir au sein de la fonction publique, où ils continuent à sévir.

Plusieurs autres s'en tirent en démissionnant et en obtenant ensuite un autre poste au sein du gouvernement. Il explique que la longueur des enquêtes permet généralement aux suspects de se faire oublier pour mieux revenir.

Seulement 13 pour cent des fonds perdus à la corruption sont éventuellement récupérés, a-t-il dit.

Me Allwright prévient que le coût réel de la corruption est probablement nettement plus élevé, puisque ses chiffres touchent uniquement le gouvernement fédéral.

Son rapport conclut que la corruption est le principal facteur qui empêche le gouvernement d'offrir des services de base à la population.

PLUS:pc