NOUVELLES

Retour sur une journée mouvementée à l'Assemblée nationale

02/05/2013 05:13 EDT | Actualisé 02/07/2013 05:12 EDT

Au lendemain du témoignage de Gilles Cloutier à la commission Charbonneau, au cours duquel l'ex-vice-président de la firme Roche a impliqué l'ancien ministre péquiste Guy Chevrette, l'opposition accuse la première ministre Pauline Marois de s'ingérer dans la commission Charbonneau. Par ailleurs, la ministre de la Famille a dû annuler une annonce, en raison d'allégations du témoin au sujet de sa chef de cabinet. Le fil de cette journée atypique.

Un texte de Pascal Poinlane

9 h 34 : Le vice-premier ministre, François Gendron, explique le malaise qu'il a ressenti en écoutant la commission Charbonneau.

9 h 43 : Annonce d'un point de presse de la ministre de la Famille, Nicole Léger, concernant les centres de la petite enfance, à 11 h 15.

9 h 46 : La première ministre Pauline Marois se rend à la période de question.

9 h 57 : Devant la commission Charbonneau, Gilles Cloutier parle de l'ancienne députée péquiste Lucie Papineau. Elle est aujourd'hui chef de cabinet pour la ministre de la Famille.

10 h 41 : Le point de presse de Nicole Léger est annulé.

11 h 23 : L'opposition attaque Pauline Marois.

12 h 00 : Pauline Marois assiste à une réception pour souligner la fin du Défi santé 5/30 équilibre 2013. Elle précise sa pensée.

 

PLUS:rc