NOUVELLES

Nigeria et Brésil épinglés pour les meurtres impunis de journalistes (CPJ)

02/05/2013 02:40 EDT | Actualisé 02/07/2013 05:12 EDT

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a épinglé jeudi le Nigeria, le Brésil, la Somalie et le Pakistan, pour leur nombre de meurtres impunis de journalistes.

"Le Nigeria, secoué par le terrorisme au nord du pays et des troubles politiques à l'échelle nationale, a rejoint la liste des pays qui dans le monde comptent le plus de meurtres impunis de journalistes", souligne le CPJ, basé à New York, dans son Indice 2013 de l'impunité.

Cet indice, qui calcule le pourcentage de meurtres impunis de journalistes par rapport à la population d'un pays, a également constaté une hausse du taux d'impunité en Somalie, au Pakistan et au Brésil.

L'Irak reste en tête de ce classement même si, souligne le CPJ, les meurtres de journalistes y ont baissé. 93 meurtres de journalistes y sont restés impunis ces dix dernières années, dont 95% étaient des journalistes locaux.

Au Nigeria, au moins cinq journalistes ont été assassinés depuis 2009. Aucun de ces cas n'a été résolu. Le Nigeria figure au 11e rang de l'indice, qu'il intègre pour la première fois cette année.

La violence contre la presse a aussi augmenté en Somalie, au Pakistan et au Brésil, "dans des circonstances aggravées" en raison de "la réticence ou l'incapacité des dirigeants nationaux à résoudre le problème".

En Somalie (2e sur la liste), 23 meurtres de journalistes sont restés impunis ces dix dernières années.

Le Brésil (10e) était sorti de l'index en 2010 mais a rechuté depuis, avec une série de meurtres impunis, la plupart ciblant des bloggeurs et des journalistes en ligne basés dans des petites villes.

La violence contre la presse s'est également intensifiée au Pakistan ces cinq dernières années, propulsant le pays en huitième position. "Les hommes politiques et les agents de renseignement pakistanais ciblent systématiquement la presse", explique le CPJ.

Il note à l'inverse une amélioration des conditions au Népal, sorti de l'indice, et en Russie. "Bien que ces deux pays demeurent dangereux pour la presse, ils ont chacun enregistré une baisse générale de la violence meurtrière contre la presse", note le CPJ.

Voici la liste de l'indice avec le nombre de meurtres impunis du 1er janvier 2003 au 31 décembre 2012 pour chaque pays:

1. Irak 93

2. Somalie 23

3. Philippines 55

4. Sri Lanka 9

5. Colombie 8

6. Afghanistan 5

7. Mexique 15

8. Pakistan 23

9. Russie 14

10. Brésil 9

11. Nigeria 5

12. Inde 6

http://cpj.org/fr/2013/05/meurtres-impunis-de-journalistes.php

bd/are

PLUS:afp