NOUVELLES

L'armée syrienne pénètre dans la ville centrale de Homs

02/05/2013 10:38 EDT | Actualisé 02/07/2013 05:12 EDT

BEYROUTH - Appuyée par des avions de chasse, l'armée syrienne a pénétré jeudi dans le coeur de la ville centrale de Homs pour tenter de chasser les rebelles du troisième centre urbain en importance du pays.

L'artillerie a pilonné les secteurs contrôlés par les insurgés, et le régime a lancé au moins une frappe aérienne.

L'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, affirme que la violence a fait sept morts, dont quatre enfants.

À Alep, dans le nord du pays, les rebelles ont réussi à prendre le contrôle du quartier général des forces antiterroristes de Bachar el-Assad. Cet édifice se trouve à proximité d'une prison où seraient incarcérés plusieurs opposants au régime et leurs proches. Les rebelles tentent depuis plusieurs semaines de capturer cette prison pour libérer les détenus.

Les militants rapportent également des affrontements féroces près de l'aéroport d'Alep.

L'observatoire affirme que des avions ont aussi attaqué la ville de Raqqa, faisant huit morts jeudi. Cette ville était devenue, en mars, la première à tomber entièrement entre les mains des rebelles.

Des secteurs de la capitale, Damas, et de la ville de Daraa, dans le sud du pays, ont également été la cible de frappes aériennes jeudi. Une attaque au mortier aurait aussi fait trois blessés à Damas.

Enfin, des violences ont éclaté le long de la frontière entre la Turquie et la Syrie quand des Syriens ont ouvert le feu après qu'on leur ait refusé l'accès au territoire turc. Sept personnes, dont trois policiers turcs et deux soldats, ont été blessés.

PLUS:pc