NOUVELLES

Juge Déziel: le Conseil canadien de la magistrature enquête sur les allégations

02/05/2013 04:06 EDT | Actualisé 02/07/2013 05:12 EDT
PC

MONTRÉAL - Le Conseil canadien de la magistrature confirme qu'une enquête a été ouverte relativement aux allégations faites à l'endroit du juge Michel Déziel de la Cour supérieure du Québec, devant la Commission Charbonneau.

L'ex-organisateur politique Gilles Cloutier a affirmé que le juge Déziel, à l'époque où il était encore avocat et qu'il s'occupait de financement électoral municipal à Blainville, lui avait demandé de «blanchir» une somme de 30 000 $, ce que M. Cloutier avait accepté de faire.

Dans un communiqué diffusé jeudi après-midi, le Conseil canadien de la magistrature dit prendre au sérieux toute allégation faite à l'endroit d'un juge d'une Cour supérieure et précise avoir demandé au vice-président du comité sur la conduite des juges d'examiner le dossier.

Le Conseil précise avoir reçu une demande en ce sens de la part du juge en chef de la Cour supérieure du Québec, François Rolland.