NOUVELLES

Une nouvelle mesure des conservateurs contre les gangs de rue

01/05/2013 07:13 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT

Le projet de loi visant les organisations criminelles est revenu à la Chambre des communes en troisième lecture mercredi. Ce projet d'initiative privée est parrainé par le député de Brampton-Springdale, Parm Gill.

« Le gouvernement Harper est résolu à assurer la sécurité de nos rues et de nos collectivités, et c'est pourquoi nous soutenons ce projet de loi émanant d'un député », a déclaré le ministre de la Justice, Rob Nicholson, en conférence de presse.

Le projet de loi créerait une nouvelle infraction dans le Code criminel pour empêcher de recruter quelqu'un au sein d'une organisation criminelle.

La nouvelle infraction serait passible d'une peine d'emprisonnement maximale de cinq ans et d'une peine minimale obligatoire de six mois si la personne recrutée a moins de 18 ans.

Le ministre de la Justice a expliqué que ce projet de loi « adresse un message clair » aux gangs de rue : le recrutement ne sera pas toléré.

« En nous attaquant de front au crime organisé, nous plaçons la sécurité de nos jeunes, de nos familles et de nos communautés à l'avant-plan de notre système de justice », a déclaré pour sa part M. Gill.

PLUS:rc