NOUVELLES

Santé Canada émet un avertissement contre le médicament Thalomid

01/05/2013 02:08 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT

TORONTO - Santé Canada a émis un avertissement à l'intention des usagers de la thalidomide, les prévenant du risque de formation de caillot sanguin dans les artères.

Le médicament Thalomid est prescrit à certaines personnes âgées de 65 ans et plus pour traiter un cancer hématologique, soit la myélome multiple.

La note de Santé Canada a été publiée en accord avec le fabricant du médicament, la société Celgene.

La thalidomide a été mise au point pour combattre les nausées, et était prescrite aux femmes enceintes entre la fin des années 1950 et le début des années 1960. Il a toutefois été découvert par la suite que ce médicament provoquait des malformations chez les foetus exposés à la thalidomide.

Le médicament a par la suite été réhabilité pour le traitement de certains cancers, mais il n'est prescrit que dans le cadre d'un programme de distribution contrôlée — notamment chez les personnes âgées.

L'avertissement souligne que les caillots sanguins sont peu fréquents, mais que les patients ont davantage de risques d'en développer au cours des cinq premiers mois de la prise du médicament.

On y mentionne également que la formation de caillots a mené à la mort du patient dans certains cas, mais on ne précise pas si des Canadiens en sont décédés.

Un caillot sanguin se formant dans le coeur entraîne parfois de la douleur à la poitrine, qui peut se propager dans les bras, le cou, la mâchoire, le dos ou l'estomac. Le patient peut également transpirer et avoir des nausées ou le souffle court.

Lorsque le caillot se développe dans le cerveau, le patient peut avoir du mal à parler ou à voir, des signes avant-coureur d'une crise cardiaque, dans certains cas.

Tout patient à qui de la thalidomide a été prescrit et qui a ressenti l'un ou l'autre de ces symptômes devrait immédiatement contacter son médecin traitant, indique-t-on également dans l'avis de Santé Canada.

PLUS:pc