NOUVELLES

R.-U.: la police veut suivre des patients déments à l'aide d'appareils GPS

01/05/2013 05:01 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT

LONDRES - Un corps de police britannique espère économiser du temps et de l'argent en munissant de localisateurs GPS quelques patients atteints de démence, une pratique condamnée par certains comme étant «barbare».

La semaine dernière, la police du Sussex a annoncé un plan visant à acheter de tels appareils pour 15 personnes souffrant de démence et qui risquent fort de se perdre.

Les appareils peuvent être portés autour du cou ou en pendentif. Ils transmettent la position du patient à un site web, à intervalles d'environ quatre minutes.

Selon l'inspectrice principale Tanya Jones, il s'agit d'une stratégie de coûts-bénéfices «efficace» qui permettrait aux autorités d'économiser temps et argent en n'ayant pas à partir fréquemment à la recherche de patients égarés.

Mercredi, la National Pensioners Convention a vivement dénoncé l'idée, la qualifiant d'inhumaine, tout en affirmant que les patients pourraient être stigmatisés et être poussés à se sentir comme des criminels.

PLUS:pc