NOUVELLES

Produits du phoque:un fabricant écossais de pochettes de kilt déplore l'interdit

01/05/2013 04:29 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT

HALIFAX - Le Canada a reçu un appui inusité dans sa tentative de renverser l'embargo de l'Union européenne sur les produits du phoque.

Une entreprise familiale d'Édimbourg, W.E. Scott and Son, fabrique les pochettes que les hommes des Highland portent devant leur kilt — la «sporran». L'un des fondateurs déplore avoir été forcé d'en cesser la production en raison de cette réglementation.

Stephen Scott, partenaire dans l'entreprise fondée il y a 80 ans, a déclaré que lui et son père avaient signé une pétition contestant l'interdit de l'UE, car ils ont dû se résoudre à abandonner la fabrication de leur produit le plus populaire.

Selon M. Scott, les pochettes écossaises peuvent être fabriquées à partir de différents types de peau animale, mais la peau de phoque a toujours été la plus prisée, en raison de sa beauté et de sa grande qualité, a-t-il indiqué.

Le commerçant a ajouté que ce genre de pochette était portée par les hommes des Highland avec une tunique traditionnelle lors de mariages ou d'autres événements officiels.

L'Organisation mondiale du commerce a entendu, plus tôt cette semaine, l'appel du Canada relativement à l'interdiction de l'Union européenne, et une décision devrait être rendue plus tard cette année.

M. Scott a rappelé que son fournisseur avait cessé de l'approvisionner en peau de phoques en 2010, au moment où l'UE a mis en place cet embargo. Il a précisé qu'il n'avait pas d'alternative locale à sa disposition, puisque la chasse commerciale au phoque est bannie en Europe depuis les années 1970.

Une pochette en peau de phoque haut-de-gamme avec un fermoir décoratif se vend entre 200 et 400 $ au Canada. Certains modèles plus anciens, avec des tiges d'argent et les armoiries d'un clan, se vendent parfois jusqu'à 4000 $, voire davantage.

PLUS:pc