NOUVELLES

Philip Roth est honoré pour pour son aide aux auteurs persécutés

01/05/2013 12:06 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le plus récent honneur décerné à Philip Roth souligne autant le travail accompli pour d'autres auteurs que ses propres oeuvres.

Philip Roth a reçu, mardi soir, à New York, le PEN/Allen Foundation Literary Service Award.

Il a été honoré pour des romans tels que «Portnoy's Complaint» et «American Pastoral», mais aussi pour son soutien dans les années 1970 et 1980 à des écrivains en République tchèque et dans d'autres pays d'Europe de l'Est durant la Guerre froide.

PEN est une organisation internationale d'auteurs qui défend les droits de la personne.

La cérémonie de mardi soir a comporté des lectures de deux ouvrages de Philip Roth, «Everyman» et «American Pastoral», et des vidéos sur l'auteur. Philip Roth était visiblement ému par les remerciements sur vidéo de l'auteur tchèque Ivan Klima.

Le soutien de Philip Roth à Ivan Klima, Milan Kundera et d'autres auteurs de l'Europe de l'Est s'est exprimé à l'époque à un niveau personnel et littéraire.

Il avait voyagé à Prague chaque printemps entre 1972 et 1977, et s'était organisé pour que des pairs tels que Arthur Miller et William Styron envoient de l'argent aux auteurs persécutés. Il avait aussi supervisé la publication aux États-Unis de romans de Klima, Kundera et d'autres.

Philip Roth, âgé de 80 ans, a pris la parole brièvement, devant des centaines de personnes au Musée d'histoire naturelle de New York, avec notamment Martin Amis et Salman Rushdie dans l'assistance.

Philip Roth a évoqué les grands enseignements de ses «amis» en Europe de l'Est sur la vie sous un gouvernement totalitaire. Il a parlé de certains des plus grands esprits de la République tchèque à qui on interdisait d'écrire, de voyager ou même de conduire.

PLUS:pc