NOUVELLES

Pascal Dupuis marque 2 buts et les Penguins écrasent les Islanders 5-0

01/05/2013 10:30 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT

PITTSBURGH, États-Unis - Pascal Dupuis a inscrit deux buts, Marc-André Fleury a effectué 26 arrêts et les Penguins de Pittsburgh ont entamé les séries éliminatoires en écrasant les Islanders de New York 5-0, mercredi soir.

Beau Bennett, Kristopher Letang et Tanner Glass ont aussi marqué pour les Penguins, qui n'ont éprouvé aucun problème à prendre la mesure des Islanders en dépit de l'absence de leur joueur-étoile Sidney Crosby. Les Penguins n'ont pas requis les services de leur capitaine pour poursuivre leur domination des Islanders, qui participent à leur premier tournoi printanier depuis 2007.

«Ce n'est qu'une victoire, a déclaré Dupuis. Nous sommes certainement heureux, mais nous devons la mettre derrière nous et nous préparer pour le prochain match. Ils vont certainement analyser la rencontre et être meilleur.»

Fleury a obtenu son sixième jeu blanc en carrière en séries éliminatoires.

Les Penguins, qui ont terminé au premier rang dans l'Association Est, ont battu Evgeni Nabokov quatre fois au cours des 22 premières minutes de jeu. Letang et Dupuis ont notamment fait vibrer les cordages à 32 secondes d'intervalle tôt au deuxième tiers et chassé Nabokov du match, après qu'il eut réalisé seulement 11 arrêts.

Kevin Poulin s'est amené en relève et a accordé un but faible à Glass.

«Je crois que certains joueurs ont travaillé fort et ont connu un bon match, a analysé l'entraîneur-chef des Islanders Jack Capuano. Cependant, avec notre équipe, les 20 joueurs doivent se donner à fond et ce ne fut pas le cas ce soir (mercredi).»

Le deuxième match de la série est prévu vendredi à Pittsburgh.

Les Penguins espéraient assister au retour au jeu de Crosby, après qu'il eut été atteint à la mâchoire par une rondelle le 30 mars dans un match contre les Islanders. Les médecins ont cependant refusé de donner le feu vert au troisième meilleur marqueur de la LNH cette saison, estimant que sa mâchoire n'était pas suffisamment guérie pour lui permettre d'encaisser des mises en échec.

Pour sa part, le joueur-étoile des Islanders John Tavares n'a pu trouver l'espace nécessaire pour manoeuvrer et n'a pu décocher un seul tir en direction de Fleury. Et ceux qui sont parvenus à effectuer des lancers vers lui n'ont guère connu plus de succès.

Pourtant, Capuano a insisté pour dire que sa formation — dont 16 joueurs disputaient leur premier match en carrière en séries éliminatoires — était prête puisqu'elle se bat depuis deux mois déjà afin d'accéder au tournoi printanier.

«Nous allons devoir l'oublier rapidement, a mentionné Tavares. Les séries sont longues, mais elles peuvent aussi être très courtes.»

PLUS:pc