NOUVELLES

Le commando du désert

01/05/2013 04:48 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

C'est à Las Vegas, dans la capitale mondiale du divertissement, que Jean Pascal peaufine sa préparation en vue de son combat du 25 mai prochain contre Lucian Bute.

Pascal semble avoir trouvé son oasis dans le désert: un entourage qui veille à ses besoins et un nouveau préparateur physique qui a modifié ses méthodes d'entraînement.

Dès 7 heures et quart, c'est un Jean Pascal détendu qui se présente sur la piste d'athlétisme de l'Université de Las Vegas. Il s'agit là de la première de trois portions quotidiennes d'entraînement, un régime auquel il se soumet depuis déjà cinq semaines.

Concentré et en contrôle de chaque aspect de son environnement; voilà comment Pascal dit se distinguer de Lucian Bute, répliquant du coup à son adversaire qui déclarait la semaine dernière qu'il allait lui « fermer la gueule ».

« Lucian, c'est un chic type que j'aime bien. Mais malheureusement pour lui, c'est une marionnette. C'est la marionnette à Interbox, ou la marionnette à Stephan Larouche. Larouche lui dit quoi manger, quoi dire, comment marcher, comment se comporter. Moi je suis moi-même. Ce que vous voyez, c'est vraiment moi. Je ne suis pas un produit fabriqué. C'est moi mon propre boss. Moi je n'ai pas de boss qui me dit quoi faire. C'est sûr que j'ai une équipe que je consulte pour faire de bons choix », a déclaré Pascal.

Gros travail, grosses sueurs

Dans cette équipe, il y a un nouveau visage: le préparateur physique Angel Heredia, un personnage qu'apprécie l'entraîneur du boxeur lavallois, Marc Ramsay.

« Il a apporté une méthodologie d'entraînement qui est vraiment spécifique au profil de Jean. C'est quelque chose de nouveau, d'intéressant. C'est une nouvelle dynamique pour Jean. C'est rafraîchissant », a reconnu Ramsay.

Et pour ça, Jean souffre. Il enchaîne les tours de piste et grince parfois des dents. Heredia lui a concocté un programme exigeant, qui combine endurance et puissance. De la course, comme Pascal n'en avait jamais fait.

« Il n'a jamais couru de cette façon. Mais il apprend vite. Vous avez pu voir aujourd'hui qu'il en a bavé. Je pense que Bute devrait s'inquiéter », a indiqué Heredia.

Des efforts soutenus, pour améliorer la résistance de Pascal et faire taire le clan Bute qui soutient que Pascal est un boxeur de 4 rounds. Ramsay renchérit.

« Jean m'a semblé très fort. J'avais l'impression de voir une roche dans le ring. On a travaillé à deux partenaires d'entraînement et personne ne semblait être en mesure de le déstabiliser. »

Et Pascal en rajoute pour alimenter la guerre psychologique. « Je crois même que j'ai de meilleurs partenaires d'entraînement que Lucian Bute lui-même. Alors si je suis capable de bien contenir ces partenaires d'entraînements, à l'entraînement, je vais être capable de contenir Lucian Bute le 25 mai. »

(D'après un reportage de Justine Boutet)

PLUS:rc