NOUVELLES

La liberté de presse recule dans le monde, selon Freedom House

01/05/2013 10:32 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT
Shutterstock
man behind jail bars

NEW YORK, États-Unis - Le pourcentage de la population mondiale qui jouit d'une liberté de presse atteint son niveau le plus faible en 16 ans, en raison du conflit au Mali, des problèmes qui secouent la Grèce et d'un resserrement de l'encadrement des médias en Amérique latine, a indiqué mercredi Freedom House.

L'organisme de défense des droits démocratiques a ajouté que les gains réalisés l'an dernier au Moyen-Orient et en Afrique du Nord demeurent précaires. La Tunisie et la Libye auraient ainsi réussi à protéger les acquis du printemps arabe, pendant que l'Égypte ferait marche arrière.

Le groupe prévient que la Chine et la Russie conservent leur emprise sur les médias traditionnels. Les détracteurs du gouvernement sont arrêtés, emprisonnés et poursuivis, tandis que certains médias ont été censurés ou carrément fermés.

Freedom House souligne aussi l'impact sur la liberté de presse des problèmes économiques qui frappent des pays comme la Grèce et l'Espagne.