NOUVELLES

Champions: Le Bayern bat le FC Barcelone 3-0 et affrontera Dortmund en finale

01/05/2013 04:49 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT

BARCELONE, Espagne - Le Bayern de Munich a défait le FC Barcelone amputé de son joueur-vedette Lionel Messi 3-0, mercredi, pour conclure la série demi-finale avec un score cumulatif de 7-0 qui a mis la table pour une finale toute allemande en Ligue des champions contre le Borussia Dortmund.

Dépourvu du meilleur buteur de son histoire, qui était vraisemblablement ennuyé par une blessure au muscle ischio-jambier droit, le Barça a échoué dans sa tentative de donner la frousse au Bayern. Pour accomplir l'exploit, il aurait fallu qu'il surmonte un déficit de 4-0 encaissé lors du match aller à Munich.

Le Bayern affrontera le Borussia Dortmund en finale à compter du 25 mai au stade Wembley de Londres.

«Je crois que nous avons offert une performance incroyable, qui marquera peut-être l'histoire», a dit l'attaquant du Bayern Arjen Robben. «Si nous performons de cette façon, contre une équipe qui a dominé l'Europe au cours des cinq dernières années, qui compte sur autant d'attributs, c'est incroyable.»

Robben a d'ailleurs ouvert la marque à la 49e minute.

Le défenseur catalan Gerard Pique a ensuite marqué contre son camp à la 72e, et Thomas Mueller a scellé l'issue de la rencontre quatre minutes plus tard. Le club allemand a ainsi infligé une première défaite au FC Barcelone à domicile dans une compétition européenne depuis 2009.

Pique a décrit ce match comme étant «l'une des pires soirées» du club catalan, ajoutant que même Messi n'aurait pu changer l'issue de la rencontre.

«Ce n'est pas amusant de vivre une telle situation», a dit Pique. «En première demie, nous avons vraiment tenté (d'effectuer une remontée), mais lorsqu'ils ont marqué ça nous a vraiment scié les jambes. Nous devons féliciter le Bayern, qui était supérieur.

«Le fait que Lionel Messi, le meilleur joueur au monde, n'ait pas joué, fut un facteur — mais je ne crois pas que sa présence ce soir aurait changé quelque chose au résultat.»

Tandis que le Real Madrid — l'autre équipe espagnole qui a accédé aux demi-finales — triomphait 2-0 mardi pour quasiment combler le déficit de 4-1 encaissé lors du match aller, le FC Barcelone n'est même pas passé près et n'a de toute évidence pas été éliminé de la compétition de façon très gracieuse.

Cette deuxième défaite cinglante aux dépens des nouveaux champions allemands entraînera de toute évidence une période de réflection au sein du club, en dépit qu'il soit toujours dans la course au titre en liga espagnole. La formation catalane a été sérieusement dominée pour la première fois depuis qu'elle a commencé à dominer le monde du soccer européen à compter de 2008 sous la gouverne de Pep Guardiola, qui sera le nouvel entraîneur du Bayern l'an prochain.

PLUS:pc