NOUVELLES

Alstom: 3e inculpation aux USA dans une affaire de corruption en Indonésie

01/05/2013 12:55 EDT | Actualisé 01/07/2013 05:12 EDT

Le département américain de la Justice (DoJ) a annoncé mercredi une troisième inculpation dans le cadre d'une affaire de corruption présumée en Indonésie impliquant des responsables du groupe industriel français Alstom.

William Pomponi, âgé de 65 ans et ancien vice-président d'une filiale d'Alstom aux Etats-Unis, est accusé de blanchiment d'argent et de violation de la loi américaine sur les pratiques de corruption à l'étranger (FCPA).

La FCPA donne aux Etats-Unis le droit d'enquêter sur de tels agissements quand ils impliquent une entreprise cotée à la Bourse américaine ou des citoyens ou résidents américains. Alstom était coté à Wall Street jusqu'en 2004.

Le DoJ rappelle avoir déjà inculpé dans la même affaire le Français Frédéric Pierucci, qui avait été arrêté le mois dernier dans un aéroport new-yorkais alors qu'il exerçait toujours des responsabilités chez Alstom, ainsi qu'un ancien responsable américain de la filiale américaine du groupe, David Rothschild, qui a plaidé coupable.

Il accuse les trois hommes d'avoir joué un rôle dans le versement de pots-de-vin à plusieurs responsables indonésiens, dont un député, pour obtenir un contrat de 118 millions de dollars dans le domaine de l'énergie, connu sous le nom de projet "Tarahan".

Alstom n'a jamais été identifié nommément par le DoJ. Mais le groupe avait dit "coopérer de façon constructive" avec les autorités américaines après l'arrestation de M. Pierucci, soulignant que ce dernier avait "le droit à la présomption d'innocence".

Des bureaux d'Alstom en Indonésie avaient été perquisitionnés en juillet 2012 dans le cadre d'une enquête pour corruption présumée.

soe/sl/rap

PLUS:afp