NOUVELLES

Wall Street: l'indice élargi S&P 500 dépasse de nouveau son record

30/04/2013 04:06 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

La Bourse de New York a terminé en légère hausse mardi, permettant à l'indice élargi S&P 500, le plus suivi par les investisseurs américains, de battre un deuxième record historique en deux jours.

Selon des résultats définitifs, le S&P 500 a gagné 0,25% ou 3,96 points, pour s'établir à 1.597,57 points.

L'indice Dow Jones Industrial Average a de son côté avancé de 0,14% (+21,05 points) à 14.839,80 points.

Et le Nasdaq, à dominante technologique, s'est adjugé 0,66% (+21,77 points) à 3.328,79 points. Il établit ainsi un nouveau sommet depuis novembre 2000.

Le marché a été encouragé par des indicateurs de bon augure pour l'économie américaine, entre la hausse en février, pour le treizième mois d'affilée, des prix des logements aux Etats-Unis et le rebond du moral des ménages en avril.

"Il semblerait que l'embellie des marchés financiers participe au retour de la confiance des Américains", a remarqué Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.

La performance de l'action du géant informatique Apple, qui a grimpé de près de 3%, a aussi largement contribué à la progression des indices.

Mais l'annonce en début de séance d'une contraction inattendue de l'activité économique de la région de Chicago en avril et les résultats décevants du numéro mondial de la pharmacie Pfizer, dont le titre a chuté de plus de 4%, ont tempéré l'optimisme des investisseurs.

De plus, a remarqué Steven Rosen de la Société Générale, "il y a trop de grosses nouvelles à venir dans la semaine pour que le marché puisse faire de grands mouvements".

Les opérateurs attendent notamment d'en savoir plus sur les intentions des banques centrales alors que la Réserve fédérale américaine entamait mardi à Washington une réunion de deux jours et que les gouverneurs de la Banque centrale européenne se rencontreront jeudi.

Et vendredi, tous les yeux seront tournés vers le rapport mensuel sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis, considéré comme un baromètre crucial pour jauger la première économie mondiale.

Le marché obligataire a fini en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 1,675% contre 1,668% lundi soir, et celui à 30 ans à 2,884% contre 2,872% la veille.

jum/sl/lor

PLUS:afp