NOUVELLES

Tamerlan Tsarnaev a été placé sous surveillance lors d'un voyage en Russie

30/04/2013 07:05 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

MAKHACHKALA, Russie - Les autorités russes ont surveillé Tamerlan Tsarnaev durant le séjour de six mois qu'il a effectué dans le sud de la Russie l'an dernier mais ont perdu sa trace après que la police eut tué un djihadiste canadien, a révélé mardi un représentant des forces de sécurité russes à l'Associated Press.

Les forces de l'ordre américaines tentent de déterminer si le plus âgé des deux présumés auteurs de l'attentat du marathon de Boston a été endoctriné ou formé par des extrémistes durant son voyage au Daghestan, une république russe située au bord de la mer Caspienne devenue le siège d'une insurrection islamiste.

Le représentant du Centre de lutte contre l'extrémisme, une agence relevant du ministère russe de l'Intérieur, a confirmé, sous le couvert de l'anonymat, que les Russes avaient les mêmes inquiétudes que les Américains concernant l'aîné des frères Tsarnaev.

Il a déclaré à l'Associated Press que des agents russes avaient surveillé le jeune homme et qu'ils l'avaient cherché à la suite de sa disparition survenue deux jours après la mort de William Plotnikov, un Canadien d'origine russe qui s'était joint aux djihadistes de la région, en juillet 2012.

Selon le journal Novaya Gazeta, les forces de sécurité ont commencé à s'intéresser à Tamerlan Tsarnaev à la fin de 2010 parce qu'il était lié à Plotnikov sur des réseaux sociaux.

Il ne serait d'ailleurs pas étonnant qu'ils se soient déjà rencontrés. Ils étaient tous les deux des boxeurs amateurs ayant à peu près le même âge qui avaient quitté la Russie pour l'Amérique du Nord en compagnie de leur famille lorsqu'ils étaient adolescents.

Au cours des dernières années, les deux jeunes hommes avaient tous les deux adhéré à un islam radical et voyagé au Daghestan.

L'Associated Press n'a pu confirmer de manière indépendante si Tamerlan Tsarnaev et William Plotnikov avaient communiqué sur les réseaux sociaux ou s'étaient croisés au Daghestan ou à Toronto, où Plotnikov a vécu avec ses parents et où habite l'une des tantes de Tsarnaev.

Après le décès de William Plotnikov, Tamerlan Tsarnaev est aussitôt retourné aux États-Unis sans récupérer son passeport russe, l'une des principales raisons qui l'avaient incité à se rendre en Russie. Le représentant russe a affirmé que son départ précipité avait été considéré comme suspect.

Le père de Plotnikov a raconté lundi à la CBC lundi que William avait coupé les ponts avec lui lorsqu'il était retourné en Russie en 2010 et qu'il n'avait donc aucun moyen de savoir si son fils avait été en contact avec l'aîné des Tsarnaev.

Dans une entrevue accordée en août dernier au National Post, Vitaly Plotnikov avait révélé que son fils, qui avait 23 ans au moment de sa mort, s'était converti à l'islam en 2009 et s'était rapidement radicalisé. Mais le père avait admis n'avoir vraiment compris ce que William faisait en Russie qu'après avoir reçu des photos et des vidéos à la suite de son décès.

L'un des clichés montre le jeune Plotnikov en train de sourire dans les bois, un fusil automatique sur l'épaule et une ceinture de munitions autour des hanches. Dans les vidéos, il parle ouvertement de son intention de tuer des gens au nom d'Allah.

PLUS:pc