NOUVELLES

Syrie: Washington reverra sa position si l'usage d'armes chimiques est avéré (Obama)

30/04/2013 11:42 EDT | Actualisé 30/06/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis "reverront" leur position sur la Syrie s'il est avéré que le régime de Damas a utilisé des armes chimiques contre les rebelles, a déclaré mardi le président américain Barack Obama lors d'une conférence de presse.

M. Obama a cependant mis en garde contre la prise de décisions hâtives sur ce dossier en l'absence de faits précis et concrets. "Je dois être certain d'avoir tous les éléments. C'est ce que le peuple américain est en droit d'attendre".

"On ne sait pas comment ces armes ont été utilisées, quand elles ont été utilisées, ni qui les a utilisées", a souligné le président américain.

"Si je peux établir que non seulement les Etats-Unis mais aussi la communauté internationale sont sûrs que des armes chimiques ont été utilisées par le régime Assad, alors cela changera les règles du jeu", a-t-il dit.

"Quand je dis que ça changerait les règles du jeu, je veux dire que nous serions obligés d'examiner les options disponibles", a encore déclaré M. Obama.

"Dès l'année dernière j'avais demandé au Pentagone, à nos responsables militaires et du renseignement, d'étudier quelles options seraient envisageables, mais je ne vais pas entrer dans le détail de ce qu'elles pourraient être", a-t-il poursuivi.

"Mais cela constituerait clairement une escalade dans la vision que l'on a du danger encouru par la communauté internationale, nos alliés et les Etats-Unis. Cela signifie qu'il y a certaines options que nous n'envisageons pas d'employer pour le moment que nous examinerions sérieusement", a-t-il ajouté.

Jeudi dernier, les Etats-Unis ont admis pour la première fois que le régime Assad avait probablement utilisé des armes chimiques dans sa guerre contre les rebelles, tout en soulignant que leurs renseignements n'étaient pas suffisants en l'état.

Barack Obama a déclaré par le passé que l'emploi par le régime de Damas d'armes chimiques "changerait la règle du jeu", sans préciser exactement ce que cela signifierait. Jusqu'à présent les Etats-Unis se sont contentés de fournir une aide non létale aux rebelles syriens.

col/bdx/jca

PLUS:afp